La bibliothèque du Saulchoir, un conservatoire dans tous ses états de l’ordre des frères prêcheurs

En offrant les possibilités de trouver des collections de revues, des brochures, des livres rares, les divers fonds de la bibliothèque du Saulchoir peuvent faire le bonheur des chercheurs issus d’horizons divers. Lecteurs de la bibliothèque depuis le début des années 1990, nous avons eu à maintes reprises recours à cette documentation lors de nos travaux d’histoire religieuse sur le mouvement missionnaire français au XXe siècle. Le cadre de travail exceptionnel qu’offre la bibliothèque en fait, à Paris, un lieu d’études privilégié et même, à bien des égards, sans pareil. En 2011, quand les provinces françaises de l’Ordre dominicain ont décidé, en accord avec le CNRS, de produire un dictionnaire en ligne des frères prêcheurs sous notre direction, nous avons pu profiter et profitons toujours des ressources de la bibliothèque. Nous ne cessons de puiser dans ses fonds des sources – mentionnons seulement, pour ce qui nous concerne, l’apport irremplaçable de la section des tirés à part – qui permettent, en renfort des archives, de rédiger des notices biographiques, thématiques et géographiques composant une histoire de l’Ordre en France à l’époque contemporaine. Il n’est donc en rien excessif de dire que cette entreprise intellectuelle au long cours ne pourrait se maintenir sans l’appui de la bibliothèque et de son personnel.

Comme un puits sans fond, la bibliothèque du Saulchoir est une mémoire, du moins un conservatoire dans tous ses états de l’Ordre des frères prêcheurs qui ne peut que contribuer à nourrir les diverses démarches des historiens.

 

Tangi Cavalin, Nathalie Viet-Depaule

Dictionnaire biographique des frères prêcheurs. Dominicains des provinces françaises (XIXe-XXe siècles)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.