Piae Meditationes biblicae in canticum Salve Regina ad honorem dei parae Virginis Maria

La réserve moderne de la bibliothèque du Saulchoir conserve un recueil factice protégé dans son vélin souple de l’époque, qui contient deux belles pièces de 8 estampes (pour les Meditationes) et de 16 estampes (pour les Miracula et beneficia SS Rosario Virginis matris devotis a Deo), gravées et publiées par Thomas de Leu, respectivement en 1605 et en 1611. Flamand d’origine (v. 1555 ? – v. 1612 ?), Thomas de Leu est l’un des plus importants graveurs et éditeurs d’estampes parisiens de la fin du XVIe siècle. Réputé pour ses compétences dans le domaine du portrait gravé, il était par ailleurs gendre du peintre Antoine Caron.



Citer ce billet
rédacteur 1 (2022, 6 mai). Piae Meditationes biblicae in canticum Salve Regina ad honorem dei parae Virginis Maria. Bibliothèque du Saulchoir. Consulté le 23 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/m005

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.