“L’affaire : les dominicains face au scandale des frères Philippe” par Tangi Cavalin

“Des enquêtes, qu’elles soient le fait de journalistes, d’associations ou d’institutions ecclésiales, ont fait connaître pour les dénoncer les agissements abusifs de Thomas et Marie-Dominique Philippe, frères de sang et de religion. Ces révélations ont ébranlé les fondations dont ils étaient les figures tutélaires, l’Arche pour le premier, la communauté Saint-Jean pour le second. Elles ont aussi profondément questionné l’Ordre dominicain dont tous deux étaient issus. 
Le 30 janvier 2020, le frère Nicolas Tixier, provincial de France, m’a demandé, par une lettre de mission, de constituer une commission historique “chargée de faire toute la lumière” sur cette affaire pour “notamment permettre de préciser le rôle de l’institution dominicaine dans son traitement depuis l’origine”.  Le travail conduit sur trois années, a été mené en toute indépendance. La commission a défini seule sa perspective de recherche, sa méthodologie, ses lieux d’investigation, les témoins à rencontrer. Les archivistes dominicains à Paris et à Rome se sont mis à sa disposition sans s’immiscer, à aucun moment, dans le travail des chercheurs. Aucun religieux dominicain n’a, à aucun moment, formulé la moindre directive, ni même été tenu au courant du travail en cours et de ses résultats. Le rapport remis au provincial, dont je suis l’auteur, n’a pas été revu par lui avant publication. Le voici.”  Tangi Cavalin

Les dominicains face au scandale des frères Philippe



Citer ce billet
Isabelle Séruzier (2023, 16 février). “L’affaire : les dominicains face au scandale des frères Philippe” par Tangi Cavalin. Bibliothèque du Saulchoir. Consulté le 23 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/m00c

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.