Tous les articles par Isabelle Séruzier

La bibliothèque du Saulchoir, un conservatoire dans tous ses états de l’ordre des frères prêcheurs

En offrant les possibilités de trouver des collections de revues, des brochures, des livres rares, les divers fonds de la bibliothèque du Saulchoir peuvent faire le bonheur des chercheurs issus d’horizons divers. Lecteurs de la bibliothèque depuis le début des années 1990, nous avons eu à maintes reprises recours à cette documentation lors de nos travaux d’histoire religieuse sur le mouvement missionnaire français au XXe siècle. Le cadre de travail exceptionnel qu’offre la bibliothèque en fait, à Paris, un lieu d’études privilégié et même, à bien des égards, sans pareil. En 2011, quand les provinces françaises de l’Ordre dominicain ont décidé, en accord avec le CNRS, de produire un dictionnaire en ligne des frères prêcheurs sous notre direction, nous avons pu profiter et profitons toujours des ressources de la bibliothèque. Nous ne cessons de puiser dans ses fonds des sources – mentionnons seulement, pour ce qui nous concerne, l’apport irremplaçable de la section des tirés à part – qui permettent, en renfort des archives, de rédiger des notices biographiques, thématiques et géographiques composant une histoire de l’Ordre en France à l’époque contemporaine. Il n’est donc en rien excessif de dire que cette entreprise intellectuelle au long cours ne pourrait se maintenir sans l’appui de la bibliothèque et de son personnel.

Comme un puits sans fond, la bibliothèque du Saulchoir est une mémoire, du moins un conservatoire dans tous ses états de l’Ordre des frères prêcheurs qui ne peut que contribuer à nourrir les diverses démarches des historiens.

 

Tangi Cavalin, Nathalie Viet-Depaule

Dictionnaire biographique des frères prêcheurs. Dominicains des provinces françaises (XIXe-XXe siècles)

Une édition rare de 1541 du “theocriti idyllium”

A la suite de recherches dans notre réserve de livres rares et précieux nous avons redécouvert cette édition latine des Idylles de Théocrite provenant de la bibliothèque de Jean-Baptiste Grail (1755-1829). Professeur de grec au collège de France, on lui doit le regain des études grecques après la Révolution. C’est probablement lui qui a fait relier ce volume par Thouvenin en y insérant une note d’observations manuscrites de sa main sur cette précieuse édition.

Theocriti Syracusani poetae clarissimi Idyllia trigintasex, recens è graeco in latinum, ad verbum translata Andrea Diuo Iustinopolitano interprete. Eiusdem Epigrammata, bipennis, ala, et ara, latinitati donata, eodem Andrea Diuo interprete
Observations manuscrites de Jean-Baptiste Gail

La bibliothèque du Saulchoir à la Journée professionnelle Centre Régional 26 du Sudoc-PS

Le Centre Régional 26 organise sa première journée professionnelle le jeudi 28 mars 2019

Le réseau Sudoc-PS (Système de documentation universitaire – Publications en Série), dédié au signalement des publications en série, est piloté par l’Abes. Il est organisé en 32 centres. La BIS, Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne,  héberge le CR26 sciences humaines et langues et civilisations occidentales

Les bibliothèques non déployées du CR26 dont la bibliothèque du Saulchoir fait partie, se réuniront  à la Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne et la bibliothèque du Saulchoir participera à la première table ronde : « Retours d’expérience sur la participation au réseau Sudoc-PS »

Le réseau Sudoc-PS
Le réseau regroupe 2 000 établissements documentaires : des bibliothèques dites « déployées » et des bibliothèques dites « non déployées ».

Les bibliothèques « déployées » sont essentiellement des bibliothèques universitaires, relevant du MESRI (Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation). Elles signalent tous leurs documents dans le catalogue Sudoc.

Les bibliothèques « non déployées » sont des bibliothèques non universitaires (municipales, de musées publics ou privés, de sociétés savantes, centres d’archives, etc.). Elles signalent uniquement leurs publications en série (périodiques et collections) dans le catalogue Sudoc.

Il existe 32 Centres du Réseau. En province, la répartition des CR est régionale et académique. En Île-de-France, la répartition des CR est thématique et disciplinaire :

Le CR26

Le CR26 « sciences humaines et langues et civilisations occidentales », hébergé à la BIS depuis sa création en 1983, regroupe 177 bibliothèques : 136 bibliothèques déployées [PDF] et 41 bibliothèques non déployées [PDF].

Le total des notices localisées des bibliothèques « non déployées » au 1er septembre 2018 est de 24 611 dont :

 8 536 à la Bibliothèque du Saulchoir (dont 1 269 unica, périodiques que cette bibliothèque est seule à posséder),
 2 542 à la Bibliothèque historique de la Ville de Paris (dont 214 unica),
 1 893 à la Bibliothèque publique d’information (BPI),
 1 665 à la Bibliothèque du protestantisme français (dont 382 unica),
 1 015 à la Souvarine, la bibliothèque d’histoire sociale de Nanterre.

Nouvelles de la bibliothèque

Le numéro 17 du deuxième semestre 2018 est paru.
Nous y annonçons 2 temps forts qu’organise la bibliothèque en 2019

19 juin : Un lecteur des Pères à la bibliothèque du Saulchoir : Michel Foucault, 1979-1984 : table ronde consacrée à Michel Foucault et la place qu’a tenue la bibliothèque dans ses travaux

21 et 22 novembre 2019 : Précieux souvenirs : colloque international sur l’histoire de l’imagerie de dévotion en Europe

Une bibliothèque idéale pour travailler et faire des recherches

J’ai découvert la Bibliothèque du Saulchoir en 1985, à l’époque de mes recherches en vue de mon mémoire de maîtrise. En 2019, je peux dire que c’est le lieu que je préfère à Paris. C’est une bibliothèque idéale. L’endroit est apaisant. On est proche de la nature, derrière la transparence & l’obstacle de la baie vitrée on est assis à hauteur des merles qui se promènent dans le jardinet central. Les salariés et bénévoles de la Bibliothèque sont merveilleusement gentils et dévoués. Et puis, bien sûr, il y a tous les livres.
Anne Philibert

Bibliothèques, religions, laïcité

Michel Mallèvre, dominicain, président de l’Association Bibliothèque du Saulchoir, présente Une bibliothèque de théologie et ses publics : la Bibliothèque du Saulchoir, p. 127-148, dans le chapitre Documenter le fait religieux en bibliothèque : collections et publics“.

La conclusion Collection & communication du religieux  assurée par  David Douyère, Université de Tours, accessible avec son autorisation et celle de Fabienne Henryot, est également le témoignage d’un lecteur de la bibliothèque.

ouvrage collectif sous la direction de Fabienne Henryot
Présentation de “Bibliothèques, religions, laïcité” publié en octobre 2018 chez Maisonneuve & Larose et Hémisphères éditions


“Nature, singularité et devenir de la personne humaine chez Thomas d’Aquin” par Edouard Wéber

Présentation de l’ouvrage par un de nos lecteurs :

“Le père Edouard Wéber avait proposé, il y a quelques années de cela, un ouvrage d’importance portant sur l’anthropologie et la noétique thomasiennes, La personne humaine au XIIIe siècle ; il y attestait des efforts consentis par Thomas pour se dégager des apories d’une anthropologie dualiste et ainsi développer une conception unitaire de l’être humain. Sa présente étude, Nature, singularité et devenir de la personne humaine chez Thomas d’Aquin, publiée par les éditions Vrin permet à son auteur d’approfondir l’un des aspects de la réflexion philosophique et théologique du XIIIe siècle – la nature de l’homme – en retrouvant l’opposition thomasienne à la thèse d’un intellect unique pour tous. Elle montre comment, en définitive, Thomas d’Aquin assume en l’interprétant l’enseignement de Bernard de Clairvaux quant à la coopération du libre arbitre humain et de la grâce divine”.

Aline Debert, une amie de très longue date s’en est allée

La nouvelle de son décès fin juin nous a bouleversés. Aline faisait partie du Saulchoir qu’elle fréquenta dès l’obtention de son diplôme de bibliothécaire documentaliste en 1976. Elle fut pendant de nombreuses années l’assistante du professeur Alphonse Dupront (fondateur du Centre d’anthropologie religieuse européenne à l’EHESS), et était  depuis 1983 membre du Groupe d’Anthropologie Historique de l’Occident Médiéval (GAHOM). Elle collabora à l’Histoire du missel français  avec Michel Albaric, alors directeur de la bibliothèque. Elle venait souvent au Saulchoir. Au moment du thé de la bibliothèque, elle nous racontait avec sa verve et son humour ses découvertes sur les vies rocambolesques de certains saints et bienheureux, nous parlait avec affection de ses étudiants, racontait les voyages du GAHOM dont elle rapportait toujours des spécialités locales qu’elle nous faisait goûter. Car Aline aimait la vie, la bonne chère. Elle aimait les gens et donnait de son temps avec générosité. Elle s’est investie immédiatement dans notre projet de colloque de novembre 2019 sur la collection des images de dévotion du Saulchoir. Elle faisait partie du comité d’organisation. Collectionneuse passionnée d’images et de missels elle attendait la retraite pour se consacrer à notre collection qu’elle était une des rares à très bien connaître.  Sa disparition nous laisse orphelins.

Entre Cluny et Vézelay : savoirs et pratiques des sculpteurs dans la Bourgogne romane

 

Une soixantaine de personnes ont assisté à la conférence de Neil Stratford  le 14 juin 2018. Elle a été  suivie d’échanges passionnés qui se sont prolongés autour  du buffet offert par l’Association des Amis de la Bibliothèque.

Neil Stratford devant le portail central de Vézelay

Neil Stratford à l’écoute des questions

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jeudi 14 juin à 19h30
Salle Dumont,  45 rue de la Glacière Paris 13e

l’Association des Amis de la bibliothèque du Saulchoir vous invite  à la conférence de Neil Stratford, Conservateur émérite au British Museum et Membre de l’Institut.
Cette conférence prendra la suite de l’Assemblée générale de l’Association qui se déroulera de 19h à 19h30

École d’été à Montréal : Du manuscrit à l’incunable . INSCRIPTIONS AVANT LE 30 AVRIL 2018

Piroska Nagy, lectrice du Saulchoir,  Professeure d’Histoire du Moyen Âge à l’ UQÀM, Montréal nous fait part d’une initiative conjointe de son université avec l’IRHT, Institut de recherche et d’histoire des textes

Du manuscrit à l’incunable :
Initiation au texte médiéval et renaissant (École d’été)
A l’Université du Québec à Montréal (UQAM)
DU 26 AU 31 AOÛT 2018

Inscriptions avant le 30 avril 2018
Pour plus d’informations cliquez ici

En collaboration avec l’IRHT, l’UQAM vous invite, du 24 au 31 août 2018,  à une formation sur l’initiation au travail sur des textes manuscrits et les premiers textes imprimés.

Une formation intensive s’adressant aux étudiants et aux chercheurs en histoire, en littérature et en philosophie, ainsi qu’à toutes celles et ceux désirant s’initier au travail sur les textes manuscrits et les premiers textes imprimés.
Une formule qui allie des conférences théoriques et des ateliers pratiques sur les documents.